Albert Robida (1848-1926)
est écrivain, dessinateur, graveur, illustrateur, caricaturiste…

portraitrans_robida

Ses talents sont variés, son œuvre est brillante, innombrable…

Il a écrit des dizaines de romans (d'aventure, d'anticipation), publié des ouvrages sur le patrimoine et l'architecture…

Le_XIXe_si_cle

Il a aussi illustré les livres des autres, réalisé des milliers d'images pour les journaux et périodiques de son temps.

Son génie nous écrase, nous laisse pantois !
Robida, plus facétieux que Jules Verne, à tout inventé :

fiancailles

La télévision, les machines de guerre du XXe siècle, toutes sortes de fusées et de soucoupes volantes…

Robida
Téléphonoscope, hors-texte du Vingtième Siècle, 1883

(le spectateur regarde le théâtre de chez lui, grâce à cet appareil !)

J'avais entrepris d'écrire un article un peu fourni, mais j'ai rencontré un problème de liaison avec le site, tout ce que j'avais fait a été effacé. Je n'avais pas enregistré de "brouillon" et, maintenant, je n'ai plus le courage de recommencer.

Qu'importe ! il existe une association des amis d'Albert Robida à laquelle il est possible d'adhérer et qui publie un excellent bulletin. De nombreux sites le citent, en parlent, l'exposent

On aussi peut télécharger quelques uns de ses ouvrages, sur le site de l'association ou sur celui de Gallica…

Robida a été un grand fantaisiste…

800px_Albert_Robida___La_Sortie_de_l_op_ra_en_l_an_2000

La sortie de l'Opéra en l'an 2000

Et un grand observateur.

De son temps, il a conservé, en image, le témoignage du Chat Noir :

Chat_noir_Robida

Dans La Caricature, journal qu'il a lui-même créé, il fait le portrait d'Émile Zola…

Zola_Caricature

et évoque les bains de mer :

la_caricature_1886_342_robida

Afin d'alimenter ma série d'illustrateurs (tout juste entamée par Guillaume), pour ne pas en interrompre le fil ténu, je vais tout de même reproduire quelques images, prises dans ma collection de cartes postales et de chromos publicitaires. Il s'agit de vues du "Vieux Paris", cette attraction spectaculaire organisée par Robida durant l'Exposition Universelle de 1900.

album

C'est très amusant, la réalisation de ce Paris imaginaire, disparu quelques années plus tôt, du fait de la restructuration haussmannienne de la capitale.

img016

"Cette résurrection du Paris d'autrefois est l'œuvre d'un maître artiste dont l'érudition égale le talent, M. Robida, qui a choisi judicieusement dans les vestiges du passé, groupé et juxtaposé avec un art infini pour l'harmonie de l'ensemble les morceaux les plus intéressants, les plus typiques du moyen âge, de la Renaissance, du XVIIe et du XVIIIe siècles." (1900, L'Exposition de Paris, Guide illustré du Bon Marché)

img017

Le Vieux Paris était installé au cœur de l'Exposition, sur les berges de la rive droite, au bas du Trocadéro. Il s'étalait sur une longueur de 260 mètres.

img018

img026

img027

Paris Exposition 1900, Librairie Hachette & Cie, Paris, 1900

img019

J'ai la chance d'avoir un guide entièrement consacré à cette attraction.
Grâce à lui, je peux m'y promener, en imagination…

img013

img014

On y trouve la maison du pendu :

Pendu

Un grand théâtre :

img025

vieux_paris_th__tre

Enfin, je suis également très content de posséder un exemplaire de l'Ile des Centaures, texte et dessins de Robida. Je ne l'ai jamais lu, mais je regarde parfois les images, qui me font rêver…

img020

img021

img022

img023

Centaures

Les livres de Robida sont assez rares. Is sont  chers, car ils attirent les collectionneurs. Très peu sont réédités. Regardez dans votre grenier, vous en retrouverez peut-être quelques uns !

robida2